Une nouvelle grève des scénaristes se prépare aux USA. La Writers Guild of America (syndicats des scénaristes US) a voté une grève contre les sociétés de production et pourrait compromettre plusieurs séries.

 

En route vers une nouvelle grève des scénaristes américains

 

AIIIIEEEE le spectre de la précédente grève des scénaristes, qui avait eu lieu de novembre 2007 à janvier 2008 mettant en arrêt la production de nombreuses séries, plane aux USA. Ce lundi, la Writers Guild of America (WGA) a voté une grève à 96% car le renégociation des nouveaux contrats avec l’Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (Alliance of Motion Picture and Television Producers), qui a lieu tous les trois ans, ne leur convient pas. Si les deux parties n’arrivent pas à trouver une entente avant le 1 mai, la grève débutera le jour suivant. La WGA négocie depuis plusieurs semaines la revalorisation salariale des scénaristes, qui ont vu leurs revenus baisser entre 21% et 23% depuis l’arrivée des séries ayant de courtes saison et c’est là que tout coince.

Les premiers touchés seront les Late Shows comme Jimmy Kimmel ou l célèbre Saturday Night Live qui devront s’arrêter. Côté séries, cette grève n’aura aucun impact dès le début de la grève mais ça sera dès la nouvelle saison 2017-2018 que l’effet se fera ressentir. La saison 8 de The Walking Dead pourrait prendre du retard comme la prochaine saison d’American Horror Story, la tant attendu Star Trek: Discovery, The Inhumans, Jessica Jones et autres. Pour les séries d’été, certaines comme Zoo pourraient elles aussi en subir les conséquences.
Les séries qui sont à l’abri seront par exemple Game of Thrones, le revival de Twin Peaks, Orange is the New Black, la saison finale d’Orphan Black, American Gods, ou Outlander qui ont déjà leur script de rédiger.

Il y a 10 ans, la WGA avait décidé de faire grève pour une revalorisation des droits d’auteur suite aux infructueuses négociations avec les producteurs. Après trois mois de bras de fer et des séries en arrêt, les scénaristes avaient obtenu gain de cause.

Si une nouvelle grève aura une sérieuse incidence pour les téléspectateurs, il ne faut pas oublier que nos chers scénaristes travaillent dans des conditions très dures sans aucune sécurité de l’emploi, des délais souvent difficiles à tenir pour un bas salaire. Il faut espérer, pas que pour nous les sériephiles, que les scénaristes et les producteurs américains trouvent un accord avant le 1er mai.

 

 

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!